Jeux de plateau

On prête au wargame (kriegspiel ou jeu de guerre ou encore jeu d’histoire) des origines remontant à l’empire romain. Le but est de prendre la tête d’une armée ou d’une nation et de remporter une victoire sur l’adversaire.

Un wargame se joue sur une carte représentant une région qui est divisée en cases ou en zone. La carte d’un wargame proposant de refaire la guerre du pacifique sera à grande échelle et un pays comme la chine mesurera une dizaine de case.

A l’inverse dans un jeu simulant la bataille de la marne, la ville de Reims représentera 10 cases à elle toute seule. Sur ce terrain de jeu, les participants déploieront des pions représentant les unités d’infanterie, navales ou aériennes, selon un ordre bien précis (si c’est pour simuler une bataille historique) ou libre.

Les wargames les plus complexes incluent des règles de ravitaillement, d’économie, de moral, de commandement etc. Les thèmes proposés par les wargames sont très variés et des centaines de titres sont disponibles allant des batailles d’Alexandre le Grand à la 3ème guerre mondiale, en passant par la guerre de sécession, les campagnes napoléoniennes ou les batailles dans des mondes de sorciers et de dragons.

Les figurines sont organisées en cohortes, en escouade ou en compagnie. Elles sont ensuite déplacées (à l’aide d’un mètre de couturier) et quand deux unités adverses se rencontrent, un jet de dé détermine la figurine victorieuse et la figurine perdante en fonction de paramètres précis qui sont contenus dans le livret de règles.

 
© 2004 Rêves d'Autres Mondes
© Design : yb pour KitGrafik | Intégration PHP/MySQL : Malphas